Disponible depuis le 29 septembre 2017 sur PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC et Nintendo Switch, FIFA 2018 est une plateforme éditée par EA Sport. C’est en réalité un titre vidéo de football sujet à beaucoup de critiques chez les gamers, non pas parce que le recours à une psn card est important, mais surtout à cause du contenu proposé par le jeu. La possibilité de jouer à FIFA 18 seul ou en mode multijoueur sur une bonne vitesse de jeu grâce au moteur Frostbite 3 n’empêche pas les joueurs de faire quelques reproches à ce loisir qui n’est pas vraiment un free ps4 games.

Une apparence moins originale avec des scènes ridicules

FIFA 18 ne reflète pas à 100 % ce qu’on observe dans le football de cette époque. D’abord, les écritures sont globalement faiblardes pour exciter les gamers. Par exemple, le terme « Goal ! » pour symboliser un but est moins sympa pour permettre de vivre la sensation de l’action ayant conduit au but. Les commentaires comme Mooooodriccc !!!, Haaaaaaasaaaaaaard !!! sont déplacés surtout pour de petites actions. Ils prêtent allusion à des commentateurs robotisés loin d’être objectifs sur chaque action. Même en cas de réception de balle sur les parties intimes, les animations sont très exagérées pour simuler la douleur. Elles ne tiennent pas toujours compte du vrai comportement du joueur.

Le doublage des championnats et des joueurs comme Cristiano Ronaldo, Griezmann, Thierry Henry, etc. n’est pas ensuite vraiment authentique. Il manque d’originalité et fait même rire surtout au moment d’imiter les actions réelles de ces joueurs. De plus, on a l’impression que ces joueurs sont vraiment lents avec des réactions comiques, différentes, voire désastreuses que dans la réalité.

Enfin, sur FIFA 18, les tirs et les passes ne sont pas bien synchronisés. Les gamers se plaignent du fait qu’un petit appui sur la touche de tir peut envoyer la balle dans le décor ou qu’une passe soit faite bizarrement à l’adversaire.

Manque d’innovations flagrantes et entièrement réussies

En jouant à FIFA 18, on trouve le football juste intéressant dans les 30 derniers mètres. En effet, quel que soit le gabarit de l’adversaire, le joueur peut facilement faire une bonne protection de balle et obtenir une faute, soit perdre le ballon suite à une interception contrôlée. Il est important d’étendre cette caractéristique sur l’ensemble du terrain.

Aussi, le jeu de triangle n’est pas vraiment roi dans FIFA 18. Cela s’explique par le fait qu’au lieu de bien organiser les milieux de terrain de manière à faire des combinaisons rapides et vite progresser vers le camp adverse, leur placement demeure moins inspiré comparativement aux autres joueurs. Par conséquent, les attaques ne sont pas bien lancées et vite exécutées.

En ce qui concerne les Clashs d’équipe, ils sont un nouveau mode de la formule Ultimtate Team de FIFA 18. Bien qu’ils permettent d’avancer au classement résistance et force de l’opposition face aux joueurs créés, ces clashs d’équipe ne donnent pas un aspect différent au contenu d’Ultimate Team. Donc ils très peu sollicités par les gamers.

Voilà autant d’imperfections dans FIFA 18 qu’il va falloir corriger. Il est clair qu’il reste du chemin à faire, des améliorations à apporter à ce free ps4 games pour atteindre un réel et plaisant football.